"Qui veult du laict ? C'est moy, je meurs de froit"

Publié le par Roland

Bonjour à tous !

Un petit article histoire de donner quelques nouvelles choisies. Musicalement, surtout, ne parlons pas des choses qui fachent.

Alors arrive le moys de may, avec une fois n'est pas coutume des concerts !

 - le mardi 12 mai, mardi des orchestres, où je tiens la partie de guitare, et je ne connais pas encore 3 morceaux qu'on va jouer, j'aurais deux répétitions pour les voir. J'espère que ça ne sera pas trop dur ^^
 - le  mardi 19 mai. Concert Renaissance (d'où le titre de l'article), tiré de "Voulez Ouyr les cris de Paris").
Ce concert clotûrera le projet d'année de trois ensembles de l'EMAM, à savoir l'ensemble Renaissance (instrumental, dirigé par Leonardo), les choeurs (dirigés par Caroline D.) et la classe de chant dirigée par Julien, en formation de choeur de soliste (un par voix), en choeur avec les seuls élèves de chant ou bien ensemble avec le choeur adultes.

Gros projet, donc, intitulé "Jouyssance vous donneray". J'espère que ça sera effectivement le cas pour le public.
Pour ma pomme, je serais dans la classe de chant, éventuellement dans le choeur adulte pour un morceau si on veut bien de moi (pour Martin menait son porceau au marché, que je chante avec les Sous-Entendus).
J'y chanterais troix morceaux en un par voix. Ca tombe bien, c'est ma formation préférée :-) La responsabilité de sa voix, son frisson, mais pas le trac d'être seul sur scène, puisqu'on est quatre.

Ces morceaux sont
 - Doulce mémoire (Pierre Sandrin)
 - Dont vien cela (Claude de Sermisy)
 - Voulez ouy les Cris de Paris (Clément Janequin).

"Les Cris de Paris" est certainement un des choeur les plus difficiles à mettre en place que j'ai chanté (avec la Guerre, du même Janequin ou quelques trucs contemporains., et éventuellement la Petite Messe de Rossini (voir plus bas) Je le chante avec Martine, Caroline et Cédric.
On répète environ une heure par semaine depuis février, mais il reste quelques points à voir sur l'interprétation. C'est dire le travail que ça représente ! Tout ça pour six minutes.
La difficulté tient à la nature du morceau, une chanson descriptive, qui, comme son nom l'indique, veut retranscrire un lieu, un évenement ... à travers quatre voix humaines.
Ici, il faut s'imaginer que l'on se promène dans une rue marchande, où chaque commerçant vante à voix haute ses produits. Tout cela dans les rues de Paris du XVIème siècle.


Juste pour idée, voici les paroles de chaque voix, des mesures 37 à 57 par ordre d'entrée, sur ces trente secondes.

 - Alto "Où sont ils ces petits pions ? Où sont ils ces petits pions ? Vin blanc, vin cleret, vin vermeil, à six deniers (mesure à vide), à six deniers. Et est l'enseigne du berseau qui est en la rue de la Harpe. Harenc de la nuyt, harenc de la nyut, harenc blanc, harenc blanc, harenc. Moustarde, moustarde fine, Soulieux vieux, soulieux vieux. Choulx gelez ...

  - Soprano "Pastez très tous chaulx, tous chaulx, qui l'aira, l'aira, qui l'aira, l'aira (mesure à vide). Je les donne, je les vends, je les donne, je les vendz. Sa a boyre, sa, sa a boyre sa. Aigre, vin aigre, aigre, vin aigre. Harenc blanc, harenc blanc, harenc de la nuyt, harenc de la nyut, harenc de la nyut. Cotrez secz, cotrez.

  - Basse "Casse museaux tous chaulx. Je donne, je les vendz, je les vendz, je les donne pour ung petit blanc. Moustaaaaaarde, moustarde, moustarde, moustarde, moustarde.

 - Ténor "Tartelettes friandes à la belle gauffre, à la belle gauffre, à la belle gauffre (mesure à vide). Fault il point de saulce vert, faut il point de saulce vert ? Arde buche, arde buche, buche.

Tout cela à donner lieu à quelques fous rires en répétitions, vous pensez bien :-p  Je pense ces trente secondes contiennent plus de paroles que certaines autres chansons de trois minutes ^^


Le morceau chanté par toute la classe de chant est "Le chant des Oiseaulx" de Clément Janequin (une autre chanson descriptive). Choeur et classe de chant se réuniront pour "Mille Regretz" de Josquin des Prés et "Jouyssance vous donneray" de Claude de Sermisy.

Sinon, vocalement, je chante maintenant tout en basse. Fini de travailler la voix de contre-ténor en cours de chant.

Enfin, dernier concert de mai, le mercredi 27, "Ethno Mass", au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Cergy. J'y serai basse solo. Rien de bien grave, ça doit faire trente secondes. Mais j'ai été surpris (agréablement) que la chef de choeur de Cergy me le propose :-). Cette oeuvre est pour choeur, solistes et percussions. J'avais dit à Caroline G. (chef des choeurs de Cergy) que je n'aurais pas le temps de faire les choeurs, mais après écoute, ça a l'air chantable sans trop se prendre la tête, j'espère qu'elle aura une partition complète pour moi.

Ah oui, je ne vous avais pas dit. Je suis maintenant au CRR de Cergy, mais juste dans le grand choeur adultes (environ 50 personnes), pour chanter la Petite Messe Solennelle, une oeuvre majestueuse de Rossini, que j'aime beaucoup (article à suivre).
Me voila donc embarqué dans ce projet, avec des morceaux également difficiles à mettre en place, mais faisable car dans ce choeur, il y a un planning de travail et chacun travaille de son coté. Comme ça, on peut consacrer plus de temps à l'interprétation et aux précieux conseils techniques distillés par Caroline G.
Concert le mardi 17 juin 2009 dans l'agglomération de Cergy-Pontoise (lieu encore incertain).
 

 

Commenter cet article